Des souvenirs un peu encombrant…

Lors de notre voyage en Amérique Latine nous avons fait l’acquisition de 2 très bonnes bouteilles d’alcool 😋. N’étant soit disant pas possible d’envoyer des liquides de ce continent, les bouteilles se sont tout naturellement retrouvées au fond de mon sac. Quel gentleman je suis 😁 ! Je me suis trimballé ces 3kg supplémentaires plusieurs mois avant de voir l’espoir de m’en débarrasser en Indonésie 😤. Le jour J arrive enfin 🤗 ! Ingénieur packaging de profession, je me met à la recherche du carton parfait dans un supermarché d’Ubud (Indonésie). Il doit être assez grand mais pas trop non plus, résistant avec une double cannelure et en pas trop mauvais état 🤓. Nous finissons par trouver cette merveille près d’un employé qui faisait de la mise en rayon. Nous l’aidons gentiment à remplir ses rangées de cacahuètes avec le contenu du carton qui nous intéresse et nous partons avec notre merveilleux trésor sous le bras. Mais un problème se pose : comment allons nous protéger les bouteilles 🤔 ? Nous n’avons ni papier journal, ni vêtements à envoyer. Et c’est là que le miracle se produit ! Dans ce même supermarché nous apercevons un bout de polystyrène qui tient précairement une mascotte publicitaire ! J’empêche in extremis Angeline de l’enlever (et donc de faire s’écrouler la mascotte 🙄) et expliquons tant bien que mal à un manager que nous voudrions acheter du polystyrène. Il nous explique où en trouver. Ni une, ni deux, nous enfourchons notre scooter et trouvons le fameux magasin (avec beaucoup de chance il faut le dire). Sur place, nous fichons un sacré bazar 🌪. Nous découpons le polystyrène morceau par morceau afin de couvrir chaque surface de notre précieux carton, tout ça sous le regard amusé de la vendeuse. Nous tentons tant bien que mal de nettoyer la neige de polystyrène puis partons enfin en direction de la poste 😊 !
L’exercice ne fut pas facile. Imaginez la scène : moi qui conduit en cherchant où se trouve la poste dans le bazar qu’est Ubud (pire que le périph un jour de grève), tandis qu’Angeline essaie tant bien que mal de se tenir à moi sans lâcher l’encombrant carton, tout ça en faisant coucou à des policiers qui faisaient la circulation 😁 ! Bref, après avoir tapé quelques rétroviseurs et faillit lâcher le carton une bonne dizaine de fois, nous voilà enfin arrivés 😅 ! Aujourd’hui, cela fait plus d’1 mois que nous avons quitté l’Indonésie, et les bouteilles sont toujours au fond de mon sac… Et oui ! Apparemment, la poste, et les transporteurs privés Indonésiens ne prennent pas non plus de liquides ! Nous avons donc chaleureusement offert notre beau colis plein de polystyrène à la poste locale 😓 ! #VDM

Florent

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

Laisser un commentaire

*

error: Bien essayé 😜!