Une escale brésilienne pas comme les autres !

bresil-sao-paulo-escale

Après 9838 km et 14 heures d’avion, nous débarquons enfin à São Paulo !

Frais et dispos, comme vous vous en doutez, nous partons à la recherche d’un distributeur pour retirer de l’argent et d’un bus pour rejoindre notre hôtel au centre ville.

Comment retirer de l’argent à l’aéroport de São Paulo sans frais ?

Il faut savoir qu’il y a 3 terminaux dans cet aéroport et un 4ème en construction.

Si comme nous tu arrives au terminal 3, prends tes jambes à ton cou et dirige-toi vers le terminal 2. En effet, les distributeurs du terminal 3 te factureront 24$ brésiliens (soient environs 6€) à chaque retrait quelque soit le montant et cela en plus des frais appliqués par ta banque. Pour éviter cela, prends ton chariot et dirige-toi vers le terminal 2 où tu trouveras un grand nombre de distributeurs à l’étage inférieur. Tu y seras en moins de 10 minutes à pieds, ou bien tu peux prendre une navette gratuite (feignasse va !).

Pour ceux qui ont faim, il y a aussi au terminal 2 un plus grand choix de « restaurants » (et un Mac Do, pas bien différent de ceux que l’on trouve en France 😔).

Comment aller de l’aéroport de São Paulo au centre ville sans se ruiner ?

Maintenant que tu es au terminal 2 devant les distributeurs tu n’as plus qu’à te retourner et prendre la sortie derrière toi. Sur ta gauche, tu trouveras un grand nombre d’autocars qui t’emmèneront au centre ville à Plaça Republica (métro ligne 4) en 30 minutes pour 45$ brésiliens (11€). Mais ne t’arrête pas et traverse la route, là sur le terre-plein central tu trouveras le bus 257 qui t’emmènera en 30 min à la station de métro Tatuapé (ligne 5) pour la modique somme de 5,55$ brésiliens (1,35€). De là, tu n’auras plus qu’à faire les changements de métro nécessaires pour rejoindre le lieu de ton choix.

Prix ticket de métro : 3,80$ brésiliens (0,93€).

Coût du trajet total : 9,35$ brésiliens (2€30) au lieu de 48,80$ brésiliens (12€).

Je m’adresse à toi gourmand et amoureux de la culture locale ! Si tu n’avais le temps de faire qu’une chose à São Paulo fonce au Mercado municipal.

Tu y trouveras de tout. Des fruits de toutes sortes, du poisson frais, des fruits de mer, de la charcuterie, de la viande, des pâtisseries, des pasteís de Nata, de la bière, du fromage, des caïpirinhas, des sandwichs à la mortadelle (on n’a pas osé goûter, tu nous diras ce que t’en penses 😉)… Un concentré de culture brésilienne dans un seul et même lieu. A l’étage supérieur, il y a un grand nombre de restaurants te proposant de goûter toutes ces merveilles.

Au-delà de la découverte de la culture gastronomique, nous avons pu vivre un changement majeur dans la politique brésilienne.

Mercredi soir, alors que nous sommes fatigués après 12h d’avion et en quête d’un repas avant d’aller nous coucher, nous sommes surpris par la foule présente dans l’avenue principale Paulista. Klaxons, drapeaux brésiliens et cris de joie envahissent la rue, jeunes et vieux côte à côte, semblent être devenus fous.

Connaissant l’engouement des brésiliens pour le football, nous imaginons que l’équipe nationale ou une des équipes locales (Palmeiras ou São Paulo FC) ont gagné un match très important ! Mais il n’en est rien …

Après quelques recherches sur Google (et oui Google est notre ami😉), nous apprenons qu’une grande partie des brésiliens réclame la démission de leur présidente Dilma Rousseff.

En effet, elle est accusée d’avoir nommé son prédécesseur Lula au gouvernement dans le seul but de lui éviter la prison. Celui-ci est touché par une grosse affaire de corruption. C’est l’enregistrement d’une conversation téléphonique entre ces deux personnes rendu publique qui a mis le feu aux poudres.

Donc ce fameux mercredi soir, 3 millions de brésiliens ont afflué à São Paulo (capitale économique du Brésil) afin de faire entendre leurs voix et leurs casseroles !

Le lendemain, lors d’une promenade sur l’avenue Paulista, nous tombons sur un regroupement de manifestants. Nous croisons des personnes de tous âges et de tous niveaux sociaux, casseroles à la main et drapeau sur le dos. Une ambiance révolutionnaire à laquelle nous prenons part ! 

Et que serait un voyage sans galère ? Merci LAN airlines pour cette première, 48h après le départ de Paris…

Jeudi 17 mars 19h25, devait être un vol comme les autres, direction Lima où un guide nous attend pour notre première nuit et notre première journée. Nous ne vîmes cependant jamais ce guide…

17h30 : Enregistrement à l’aéroport de São Paulo : 2 guichets, 1 seul ordinateur qui fonctionne, 0 employé parlant anglais.

18h30 : Nous passons enfin la douane et la sécurité, direction porte 325 (celle qui est écrit sur notre carte d’embarquement). Ha ben non en fait ce sera porte 309 🤔.

19h30 : Nous sommes toujours devant la porte en train d’attendre… avec les pilotes et les hôtesses de l’air… vol estimé à 20h (bon ok pourquoi pas).

20h00 : Décollage estimé à 23h00 !!! Soyons patients, soyons patients … Comme tous les autres voyageurs nous soupirons malgré tout et partons à l’étage supérieur manger un morceau.

22h30 : Nous descendons à la porte d’embarquement. Et là personne !! Nous nous renseignons auprès des hôtesses et apprenons que le vol a déjà été annulé depuis 2h (oui sans annonce, sans aucun affichage, rien, nada !!!).

Nous décollerons finalement le lendemain à 10h. Les hôtesses nous informent que la compagnie met à disposition une chambre d’hôtel et une navette pour y aller. Il n’y a plus qu’à trouver le guichet LAN…

23h30 : Nous avons fait 2 fois le tour de la zone sécurisée de l’aéroport, monté 1 étage, redescendu 3, interrogé 4 personnes, en vain.

00h00 : Après avoir trouvé le guichet LAN, obtenu quelques maigres informations dans un anglo-espagnol approximatif et récupéré nos bagages errants aux pieds d’inconnus, nous sommes dans la navette en partance pour l’hôtel.

00h45 : Nous arrivons enfin à destination : un quartier au décor digne de The Walking Dead 😱 😱 😱 A l’entrée de l’hôtel, une queue digne de Disneyland Paris nous attend avec ses nombreux virages et ses coins sombres…

1h30 : Nous nous sommes enfin enregistrés et pouvons aller nous coucher 😫.

6h00 : Le réveil sonne, vite vite le petit dej’ nous attends et le bus sera là à 7h. Navette, enregistrement, douane, sécurité…

10h00 : Nous embarquons enfin pour Lima !!!! 🎉🎉🎉

A bientôt pour de nouvelles aventures…

Angeline & Florent

Vous pourriez aussi aimer

Commentaires

  • Répondre
    Sophie
    24 mars 2016 à 16 h 10 min

    Salut !
    Vous avez seulement fait escale à Sao Paulo ou vous allez visiter tous le Brésil ?
    Pour nous ça sera en Juillet, quelle hâte ! En attendant on suit les aventures de ceux qui partent avant nous 🙂

    Bonne suite de voyage

    • Répondre
      Travellovers
      25 mars 2016 à 1 h 11 min

      Salut !!
      Oui juste une escale de deux jours dans le cadre de notre billet tour du monde !!
      Oui j’imagine mais vous inquiétez pas ça arrive plus vite que prévu !!
      Bon voyage !

  • Répondre
    Wouahou !! Nous avons été nommés au Liebster Award ! – Travellovers
    5 août 2016 à 12 h 29 min

    […] peu de temps après. Si tu veux rire un peu toi aussi, tu peux aller lire nos mésaventures ici : Une escale brésilienne pas comme les autres, Comment avons nous faillit passer une nuit avec les tortues, Une nuit sans […]

  • Répondre à Sophie Annuler la réponse

    *

    error: Bien essayé 😜!